Espace Distribution - News, articles, interviews et dossiers

Aures: en retard sur le CAC Small, semestriels en vue

Publié le 29 Août 2019

Copyright © 2020 CercleFinance

-

(CercleFinance.com) - Voilà une petite valeur parisienne très en retard sur l'indice CAC Small : si ce dernier a pris près de 5% depuis le début de l'année 2019, l'action Aures Technologies a chuté de près de 38%, soit une capitalisation de seulement 74 millions d'euros.

Et maintenant ?Dressons un historique rapide de ce groupe spécialisé dans les terminaux pour points de vente. En 2012, le chiffre d'affaires frôlait les 33 millions d'euros. L'année suivante, l'acquisition du britannique J2 dopait les ventes qui seront, les années suivantes, marquées par une croissance organique soutenue les portant jusqu'à 85,6 millions en 2017.

Nouvelle acquisition majeure en fin d'année dernière (bouclée le 16 octobre 2018) avec l'américain Retail Technology Group (RTG), dont les facturations annuelles étaient de l'ordre de 40 millions de dollars. De ce fait, les ventes d'Aures ont en 2018 dépassé de près de trois millions le seuil symbolique des 100 millions d'euros. Les profits ont suivi : depuis 2014, la marge opérationnelle se maintient aux environs immédiats de 12%.

De l'ordre de deux millions en 2012 et 2013, le bénéfice net a dépassé les huit millions en 2018.Et ensuite ? Le CA a pris 9,3% au 1er semestre 2019, à 57,3 millions grâce à RTG, mais il demeure en forte baisse à périmètre comparable : - 18,6% au 2ème trimestre, après - 27% au 1er trimestre. L'amélioration n'est donc que relative. Cependant, sur l'ensemble de l'année, les consensus d'analystes anticipent des facturations proches de 120 millions.

En revanche, la rentabilité devrait se dégrader et le bénéfice par action Aures, soit 2,05 euros en 2018, est attendu en 2019 vers 1,80 euro selon FactSet. Notons que le consensus d'une agence de presse, lui, se situe au même niveau que le chiffre de 2018. Et que dans les deux cas, une accélération est attendue en 2020, vers 2,20 euros.Les boursiers en sauront davantage lorsqu'Aures dévoilera, le 23 septembre prochain, les comptes correspondants aux ventes du 1er semestre.

A surveiller : la marge opérationnelle (12,2% en 2018), et le commentaire de la direction sur l'activité. Ces derniers trimestres ont été marqués en France, par les perturbations des clients liées aux 'gilets jaunes', et au Royaume-Uni par celles découlant du Brexit. Aux Etats-Unis, un bureau d'études indiquait au printemps dernier : 'L'activité américaine historique est quant à elle pénalisée chez un des clients majeurs par des reports de livraisons suite à la restructuration de son canal d'approvisionnement'.

EGCopyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

CercleFinance