Alstom a annoncé jeudi avoir remporté un contrat de plus de 300 millions d'euros pour la construction de deux stations de conversion haute tension à courant continu, destinées à améliorer la connexion électrique entre la France et l'Italie. «La fonction de ces stations sera de convertir le courant alternatif en courant continu à partir du réseau électrique de chaque pays», précise Alstom dans un communiqué. Elles seront installées de part et d’autre du Tunnel du Fréjus qui relie les deux pays.

Les principaux équipements seront fabriqués dans les usines d'Alstom au Royaume-Uni, en Allemagne, en France et en Italie. Le contrat inclut également la maintenance de la station de conversion installée sur le territoire français.

Cet appel d'offre a été remporté auprès de Réseau de transport d'électricité (RTE) et de son homologue italien Terna Rete Italia. Il s'agit du troisième projet de ce type remporté par Alstom au cours de ces trois dernières années après South West Link en Suède et le projet Dolwin3 qui transmet 900 MW d'énergie éolienne offshore de la mer du Nord au réseau allemand. L’américain General Electric doit prendre 50% de l’activité Réseaux (Grid) d’Alstom dans le cadre de son projet de rachat de la branche Energie du groupe français.