En particulier, des positions ont été initiées sur des sociétés opérant des mines d’or qui ont bien profité de leur statut de valeur refuge.

Au sein du secteur énergétique, l’orientation s’est faite sur des groupes pénalisés par un mouvement de vente indifférencié tout en disposant de fondamentaux solides à l’instar de Concho Resources, Hess Corporation, en plus d’Anadarko Petroleum Coporation.

Plus spécifiquement, dans le fonds Carmignac Portfolio Commodities, une partie des stratégies de couvertures ont été retirées pour graduellement augmenter le niveau d’exposition au marché.

« La capitulation sur le secteur pétrolier nous semble atteindre son paroxysme et créer les conditions nécessaires à un rebond des cours du brut et des valeurs pétrolières dans les 12 prochains mois » précise Didier Saint-Georges.