Crédit Agricole : +8,43% ; Société Générale : +7,85% ; Dexia : +6,96% ; BNP Paribas : +5,53%. Les banques flambent ce mardi à la Bourse de Paris.

L'explication provient de la décision du Comité de Bâle, l'organe chargé de la régulation du secteur bancaire au niveau international, d'assouplir les règles qui doivent s'appliquer aux établissements financiers à compter de 2012.

Ces assouplissements concernent en particulier le ratio de fonds propres imposé aux banques, rendu moins strict, et le ratio de liquidité dont la mise en place est reportée. «Nous allons mettre en place des aménagements de transition devant permettre au secteur bancaire d'être en mesure de soutenir la reprise économique», a expliqué Jean-Claude Trichet, le patron du Comité. Les banques avaient en effet prévenu que des règles trop strictes pénaliseraient leur activité de crédit et risquaient in fine de freiner la croissance.

«La position moins stricte relative à la définition des fonds propres (intérêts minoritaires + participations financières) constitue une bonne nouvelle pour les banques françaises et principalement pour les groupes mutualistes (le Crédit Agricole en tête qui détient 20% de son réseau des caisses régionales)», ont commenté les stratèges d'Aurel, qui saluent cette décision.