Deutsche Bank a subit de lourdes pertes au dernier trimestre 2011 au titre de son activité de banque d’investissement.

Si l’activité de banque de détail et de gestion d'actifs a généré un bénéfice imposable de 392 millions d'euros, l’activité de banque d'investissement a engendré une perte de 422 millions d'euros.

En cause plusieurs éléments. Tout d’abord un fort repli du produit des transactions sur les titres de dette, de 38%. Ensuite, la banque a du mettre de côté 380 millions d'euros au titre des risques juridiques. Par ailleurs, des dépréciations de 722 millions d'euros ont du être effectuées au titre de la participation de l’établissement dans des groupes comme le laboratoire pharmaceutique Actavis ou les casinos Cosmopolitan.

Cette perte de 351 millions d'euros au quatrième trimestre 2011 est à mettre en perspective avec un bénéfice de 707 millions au quatrième trimestre 2010.

Sur l'ensemble de l'année 2011, le bénéfice net de la banque ressort cependant à 4,3 milliards d'euros et le bénéfice imposable à 5,4 milliards.