La banque Barclays, la troisième plus grande banque du Royaume-Uni par ses actifs, aurait emprunté 8,2 milliards d’euros à la BCE dans le cadre de son opération de refinancement à long terme pour venir en aide à ses filiales en Espagne et au Portugal.

Banco de Espana devrait bénéficier de 6,2 milliards d’euros, tandis que la Banco de Portugal serait soutenue à hauteur de 2 milliards d’euros.

Aucune partie de la somme empruntée ne sera versée au bilan de la banque et aucune partie ne servira à payer les bonus, a précisé Barclays.

Le mois dernier, le président de la banque britannique, Bob Diamond avait signalé que la Barclays n’avait pas participé au premier volet de l’opération de refinancement de la BCE en décembre.

Parallèlement à Barclays, la banque Lloyds a fait savoir qu’elle avait emprunté, de son coté, environ 1,35 milliard d'euros. HSBC aurait emprunté, quant à elle, 350 millions d’euros. Royal Bank of Scotland n’a pas encore publiquement avancé de montant.