Sur fonds de crise des subprimes et de craintes de récession américaine, le plan Bush, destiné à relancer l’économie outre-Atlantique, n’a pas rassuré les marchés… Au contraire.