Espace Financières - News, articles, interviews et dossiers

Les habits neufs du PEA et de l'assurance vie

Les habits neufs du PEA et de l'assurance vie

(Easybourse.com) Relookés et toujours avantageux, l'assurance vie et le PEA font partie des placements à considérer en 2014.

À lire dans ce dossier.

Interview de Fabien Vatinel

Interview

Fabien Vatinel

Directeur de l'ingénierie patrimoniale

Neuflize OBC

L’allègement de la taxation des plus-values de valeurs mobilières pose la question de l’intérêt du PEA et de l’assurance vie comme supports d’épargne en actions. Que l'on se rassure : l’assurance vie comme le PEA conservent tout leur intérêt comme produit d’épargne longue et, dans le cas de l’assurance vie, de transmission.

La loi de finances 2014 a préservé l’essentiel des avantages fiscaux réservés à ces deux placements. A savoir, pour le PEA, l’absence d’imposition sur les dividendes réinvestis dans le plan et une exonération d’impôt si aucun retrait n’est effectué pendant cinq ans. Dans ce cas seuls les prélèvements sociaux sont appliqués (15,5%). Pour ceux qui savent patienter, le PEA reste donc la solution la plus économique pour investir sur les actions françaises et européennes (les Sicav actions domiciliées dans un pays de l’espace économique européen sont également éligibles).

Par ailleurs, le plafond de dépôt du PEA a été relevé de 132 000 à 150 000 euros au 1er janvier, signe de la volonté du gouvernement d’orienter davantage l’épargne vers le financement des entreprises. Pour ceux qui atteindraient ce plafond, il est désormais possible d’ouvrir un deuxième PEA dans lequel seuls les titres de petites et moyennes entreprises sont admis. Ce PEA-PME bénéficie des mêmes avantages que le PEA, son plafond a été fixé à 75 000 euros.
« Compte tenu du potentiel de hausse du marché européen aujourd’hui, c’est un placement attractif à condition de respecter certaines règles de bon sens : diversifier ses titres (ne pas avoir une seule action ou un seul fonds dans un PEA), savoir prendre ses bénéfices ou ses pertes, autrement dit arbitrer tout au long de la durée de vie du plan », souligne Philippe Crevel, secrétaire général du Cercle des épargnants.

Assurance vie : deux nouveaux contrats

L’assurance vie fait elle aussi peau neuve 2014. Deux nouveaux contrats verront le jour dans les prochains mois : l’un, baptisé « euro-croissance », proposera des investissements diversifiés (actions, obligations) ainsi qu’une garantie en capital au bout de huit ans. Ce délai permet également de bénéficier d’une exonération importante d’impôt sur le revenu, les contribuables pouvant alors opter pour un prélèvement forfaitaire libératoire de 7,5%, inchangé par rapport à 2013.

L’autre nouveauté, le contrat vie-génération, s’adresse en priorité aux gros patrimoines (supérieurs à 700 000 euros). Un tiers des dépôts sera investi dans des secteurs jugés prioritaires par les pouvoirs publics : PME, logement social ou intermédiaire, économie sociale et solidaire. Le reste sera laissé à la discrétion des assureurs, mais contrairement à l’euro-croissance, ce contrat ne bénéficie pas de la garantie en capital. Pour compenser cette prise de risque, le gouvernement a prévu un abattement de 20% sur les successions, en plus de l’abattement de 152 500 euros par bénéficiaire qui existe déjà.

En dehors de ce contrat vie génération la fiscalité s’alourdit. Les droits de succession sur les sommes supérieures à 700 000 euros (après abattement de 152 500 euros) passent en effet de 25% à 31,25%. L’objectif est donc clairement d’inciter les gros patrimoines à « basculer » sur un contrat vie génération sachant que ce transfert ne remettra pas les compteurs à zéro en matière de durée de détention. Le gouvernement espère ainsi « réorienter » 80 milliards d'euros vers le financement de l'économie.

Contrairement à la réforme du PEA, celle de l’assurance vie n’a pas pris effet au 1er janvier. Les nouveaux contrats ne devraient être disponibles, au mieux, qu’à partir du second semestre.

François Schott

Publié le 06 Février 2014

OK, tout accepter
Fermer