Espace Financières - News, articles, interviews et dossiers

SCOR: le conseil d'administration de Covéa soutient son PDG

Publié le 31 Janvier 2019

Copyright © 2020 CercleFinance

-

(CercleFinance.com) - Comme prévu, le conseil d'administration Covéa, qui a renoncé à son OPA sur SCOR dont il reste le premier actionnaire avec 8,2% du capital, s'est réuni hier. L'instance dirigeante de l'assureur mutualiste a rejeté 'fermement' les accusations de SCOR et apporté 'son soutien unanime' à son PDG Thierry Derez, mis en cause par le réassureur.

'Les actions médiatiques et maintenant judiciaires engagées par SCOR à l'encontre de Covéa, en seule réponse à une proposition amicale d'engager des discussions en relation avec un projet de rapprochement visant à constituer un groupe d'assurance d'ancrage français d'envergure mondiale, interrogent sur la défense de l'intérêt social de SCOR et de l'intérêt de ses actionnaires', déclare Covéa avec humeur.

'Covéa fera valoir tous ses droits pour la défense de ses intérêts face à la grave atteinte réputationnelle résultant des mises en causes inacceptables de SCOR, s'inscrivant dans une volonté manifeste d'instrumentalisation de la justice', ajoute-t-il.Rappelons que l'an dernier, Covéa avait approché SCOR en vue d'une OPA amicale à 43 euros par action dont ce dernier n'a pas voulu entendre parler. Les Echos croyaient savoir, hier, que Covéa a déclaré son intention de lancer une OPA après qu'un projet de fusion entre Partner Re et SCOR ait été présenté au conseil d'administration de ce dernier, dont Thierry Derez a été membre.

De son côté, Partner Re a démenti toute discussion en vue d'un rapprochement avec SCOR.Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

CercleFinance