Veolia a remporté le nouveau contrat pour assurer la production et la distribution d'eau potable pour près de 4 millions d'habitants d'Ile-de-France. Rappelons que le Sedif a évincé en mai Suez Environnement et la Lyonnaise des Eaux, au profit de l'offre de Veolia qui proposait «une baisse significative du prix de l'eau». Plus précisément, une baisse de 14% du prix hors taxes par m3 est prévue de fin 2010 au 1er janvier 2011. André Santini, président du Sedif et député-maire Nouveau Centre d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) a quant à lui qualifié le contrat «d'exemplaire», au cours d'une conférence de presse.

La distribution d'eau en Ile-de-France reste donc sous la houlette de Veolia, détenteur du contrat depuis 1923. Avec un chiffre d'affaires cumulé de près de 3 milliards d'euros, l'accord signé jeudi est le plus important de ce type en Europe.

Vers 16h20, le titre Veolia Environnement était en repli de 0,59% dans un marché parisien en baisse de 1.38%.