Avec 31 membres contre 37 précédemment, ce remaniement fait la part belle aux fidèles de l'actuel président. L'objectif affiché étant clairement de s'appuyer sur les meilleurs pions de l'échiquier pour remporter les élections de 2012.

Exit Bernard Kouchner (Affaires étrangères), Fadela Amara (Ville), Jean Marc Bockel (Justice) et place à Alain Juppé nommé numéro deux du gouvernement à la Défense, Xavier Bertrand, Thierry Mariani, Frédéric Lefebvre.

Si la proximité avec Nicolas Sarkozy est un atout phare pour autant il ne confère pas l'immunité. Ainsi Eric Woerth  est sans surprise délogé au vue des récentes affaires le concernant. Christian Estrosi est également écarté. Enfin, Rama Yade est remerciée.

Du coté des centristes seul Michel Mercier reste promu à la Justice et Maurice Leroy nommé à la ville. Le président du Nouveau Centre, Hervé Morin qui détenait le portefeuille de la Défense a lui-même annoncé son départ dénonçant une "équipe de campagne proche du RPR".

La surprise de ce remaniement est liée en la personne de Marie Anne Montchamp, proche de Dominique de Villepin qui fait son entrée en tant que secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la cohésion sociale Roselyne Bachelot.

A noter également le retour de Nathalie Kosciusko-Morizet qui reprend l'Ecologie et l'entrée de Patrick Ollier, compagnon de Michèle Alliot Marie, un fait inédit dans la vie politique française.

La seule concession faite à la gauche a résidé dans la suppression de l'expression «identité nationale» des intitulés ministériels.

Composition de l'actuel gouvernement


Les ministres

Alain Juppé : Défense et anciens combattants (ministre d'Etat)
Michèle Alliot-Marie : Affaires étrangères et européennes (ministre d'Etat)
Nathalie Kosciusko-Morizet : Ecologie, développement durable, transports et logement
Michel Mercier : Justice et libertés (garde des Sceaux)
Brice Hortefeux : Intérieur, outre-mer, collectivités territoriales et immigration
Christine Lagarde : Economie, finances, et industrie
Xavier Bertrand : Travail, emploi, santé
Luc Chatel : Education nationale, jeunesse, et vie associative
François Baroin : Budget, comptes publics, fonction publique, réforme de l'Etat (porte-parole du gouvernement)
Valérie Pécresse : Enseignement supérieur et recherche
Bruno Le Maire : Agriculture, alimentation, pêche, ruralité, aménagement du territoire
Frédéric Miterrand : Culture et communication
Roselyne Bachelot-Narquin : Solidarités et cohésion sociale
Maurice Leroy : Ville
Chantal Jouanno : Sports

Les ministres délégués

Patrick Ollier : Relations avec le Parlement
Eric Besson : Industrie, énergie, économie numérique
Henri de Raincourt : Coopération
Philippe Richert : Collectivités territoriales
Laurent Wauquiez : Affaires européennes
Nadine Romano : Apprentissage et formation professionnelle
Marie-Luce Penchard : Outre-mer

Les secrétaires d'Etat

Pierre Lellouche : Commerce extérieur
Nora Berra : Santé
Benoist Apparu : Logement
Georges Tron : Fonction publique
Marie-Anne Montchamp : Solidarités et cohésion sociale
Thierry Mariani : Transports
Frédéric Lefebvre : Commerce, artisanat, PME, tourisme, services, professions libérales et consommation
Jeanette Bougrab : jeunesse et vie associative