Noel Choong responsable du Bureau maritime international à Kuala Lumpur aurait précisé, ce lundi, que l’attaque était probablement survenue dimanche.
Le bateau a été signalé avoir été aperçu à Luxembourg mais M Noel Choong n’a pas donné d’autres détails sur la localisation du tanker.
Selon M Choong deux autres attaques se seraient également déroulées.

Tôt ce lundi, un tanker appartenant aux Emirats arabes unis aurait été incendié dans le port du Lagos, au Nigéria mais les pirates auraient abandonné leur manœuvre en raison de la présence de la force armée. Un matelot aurait été cependant été blessé par arme à feu et transporté à l’hôpital.

Le 31 janvier, 25 pirates lourdement équipés auraient attaqué un autre tanker
dans le sud du delta du Niger. Toutefois, malgré quelques dégâts causés, le bateau a réussi à s’échapper.

Depuis le début de l’année, 5 incidents auraient été comptabilisés dans la région du Golfe de Guinée. Pour M Choong, une accélération du rythme des opérations terroristes est observée.

62 mésaventures se seraient déroulées en 2012, incluant des détournements, des kidnappings et des tueries.
La plupart du temps, les pirates ne demandent pas de rançon mais vendent le pétrole récupéré sur le marché noir.