L’étude se fonde sur trois dimensions : l’image, l’attractivité et l’attractivité à trois ans.
Les résultats ont été obtenus à partir d’un sondage réalisé par OpinionWay pour Paris-Ile de France Capitale Economique et KPMG révèle, par téléphone dans 22 pays auprès d’un échantillon représentatif de 511 entreprises implantées à l’international du 2 janvier au 12 mars 2014.

Le top 10 des métropoles ayant la meilleure image globalement se compose ainsi de New-York, Londres, Paris, Berlin, Hong Kong, Singapour, Tokyo, Shanghai, Los Angeles, Chicago et Toronto.

Le top 10 des métropoles les plus attractives pour l’implantation des entreprises en général diffère quelque peu, mais place toujours Paris à la troisième position. Le classement suggéré est le suivant : Londres, New-York, Paris, Singapour, Shanghai, Hong Kong, Berlin, Beijing, San Francisco. Dubai, Los Angeles et Sao Paulo arrivent execo à la 10ème position.

Sont particulièrement appréciés à Paris la qualité de vie (2ème position), les infrastructures (3ème position), la disponibilité de ressources humaines qualifiées et la qualité de l’enseignement (4ème position) et la stabilité politique et sécurité juridique (5ème position).
En revanche, Paris ne figure pas dans le top 5 pour l’accessibilité et le taille des marchés, la croissance économique, les charges-coûts salariaux-et niveau de fiscalité, la disponibilité et le coût de l’immobilier d’entreprise, la qualité de la recherche et de l’innovation.

En termes de perspectives d’avenir, à la question de savoir quelle métropole devrait être en mesure d’améliorer le plus son attractivité dans les trois ans à venir, Paris s’érige à la quatrième place derrière Shanghai, New-York et Londres. A noter que Berlin ne figure pas dans le top 5.

Notoriété du Grand Paris

Le cabinet KPMG a cherché à comprendre si les personnes interrogées avaient entendu de près ou de loin du Grand Paris, immense projet lancé en 2010, axé sur un investissement public de plus de 30 milliards d’euros, destiné à doubler le PIB de la zone géographique concernée. 14% seulement des sondés sont avisés sur le sujet dont 19% en Europe, 11% en Amérique, 7% dans les pays du Golfe, 3% en Asie et 7 % dans les pays BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine).
Pour 83% des personnes alertées, ce projet devrait conforter Paris en tant que métropole plus attractive pour les investisseurs étrangers. Pour 80% d’entre eux, ce projet devrait renforcer l’image de Paris comme capitale mondiale du luxe et de la qualité de vie. Enfin pour 77%, le Grand Paris devrait faire de la capital une métropole plus intelligente et plus technologique.

Pour Jay Nirsimloo, Président de KPMG en France : « au delà des chiffres, il y a les actions terrain pour attirer les investisseurs étrangers. Paris doit continuer à aller chercher les investissements, en mettant en avant ses atouts principaux : la qualité de ses infrastructures et de ses ressources humaines. C’est ce travail, allié à une stabilité juridique et fiscale accrue, qui permettra de favoriser durablement l’accroissement des investissements étrangers à Paris, et plus largement en France. »