Les économistes du FMI ont plébiscité lundi le programme d'Emmanuel Macron, encourageant le gouvernement à mettre en oeuvre ce "paquet de réformes complètes et courageuses" sans tarder. "Le nouveau gouvernement mène avec résolution un programme économique ambitieux afin de rendre l’économie française plus dynamique et ses finances publiques soutenables" assure le Fonds dans les conclusions de sa "mission de consultation 2017".

Ce programme "pourrait fortement contribuer à résoudre les défis économiques auxquels la France se heurte de longue date : déséquilibres budgétaires persistants, chômage élevé et faible compétitivité extérieure", ajoute le FMI. Il faut dire que les mesures détaillées par le président et son Premier ministre début juillet s'inspirent des recettes libérales prônées le FMI et d'autres institutions internationales dans de nombreux pays : réduction de la dépense publique, réforme du marché du travail, allègement de la fiscalité des entreprises.

Le gouvernement dispose d'une "opportunité exceptionnelle" pour engager ces
réformes, en raison de sa solide majorité et d'une conjoncture plutôt favorable, insiste le Fonds. Ce dernier a d'ailleurs révisé à la hausse sa prévision de croissance pour l'année en cours, à 1,5% contre 1,4% précédemment. Cependant, en matière de dépenses publiques, le FMI insiste sur la nécessité de "réformes structurelles" et pas seulement d'économies passagères. Il livre quelques pistes comme la réduction du nombre de fonctionnaires dans les secteurs 'non stratégiques', l'intensification des efforts de regroupement des collectivités territoriales ou encore la réduction des aides au logement. Des mesures sur lesquelles le gouvernement ne s'est pas engagé mais qui risquent de lui être rappelées au cours du quinquennat.