Le très respectable journal romain «Il Tempo» titre ce matin «Quel bordel».
D’abord la semi-bonne nouvelle : le scénario catastrophe d’un gouvernement des extrêmes (5 étoiles + ligue du nord + autres) semble a priori écarté, même si rien n’est sûr. C’est ce qui faisait le plus peur aux marchés, et c’est toujours ça de pris.
Pour le reste, comme attendu, il n’y a de majorité claire, les négociations (probablement longues…) vont commencer.

Il semble que la coalition de droite ait une courte tête d’avance. Mais le titre d’Il Tempo résume bien la situation.

Les marchés devraient rester très dubitatifs sur ces résultats. A suivre, … nerveusement, donc.

 Stéphane Déo, stratégiste pour la Banque Postale AM