Hier, 17 indicateurs avancés ont été publiés en zone euro : climat des affaires en France et en Belgique, Ifo en Allemagne et PMI en France, Allemagne et zone euro. Sur ces 17 indicateurs, 17 étaient en baisse et 16 étaient en dessous des attentes de marché.

Ce qui nous donne le merveilleux tableau suivant :





Bref c’est très mauvais, après des chiffres du mois dernier qui montraient déjà un fléchissement. En conséquence, l’indice de surprise économique Européen, qui a été positif les trois quarts du temps depuis 2015, a très nettement plongé.





Pas de paniques toutefois, les chiffres de PMI par exemple sont toujours cohérents avec une croissance très nettement au-dessus de 2% pour la zone euro. Le niveau de ces enquêtes était trop élevé par rapport aux données réelles, et donc la baisse est surtout une normalisation. Dans un contexte économique mondial très porteur on comprend mal pourquoi l’Europe ralentirait.

La tendance reste toutefois préoccupante : deux baisses de suite sur l’indicateur synthétique PMI zone euro peuvent être vues comme une normalisation, d’autres baisses seraient inquiétantes. A suivre de près donc.

 Stéphane Déo, stratégiste pour la Banque Postale AM