La plupart des classes d’actifs ont généré des rendements positifs en dollar depuis la publication par Invesco Powershares des perspectives pour 2018 il y a quatre mois (les rendements en devise locale ont été plus variables). Les rendements sont en hausse sur toutes les classes d’actifs, particulièrement sur le crédit et l’immobilier mais pas tant que ça sur les actions.

En conséquence, et étant donné le contexte économique clément, le fonds revient à nouveau sur les obligations à haut rendement tout en réduisant légèrement ses allocations actions (en réalité il est sous-pondéré en actions US).

Invesco Powershares attends les meilleurs rendements sur les actions de la zone euro, l’immobilier américain, la dette émergente en devise locale et le yen.
Il est notamment en train de couvrir une partie de son exposition dollar et sterling en yen (ce qui, selon les auteurs de l'analyse, peut être bénéfique si une véritable guerre commerciale venait à éclater).

La vision d'Invesco Powershares :

• Les actions offrent un bon rendement mais sont volatiles et corrélées à d’autres actifs. Le fonds a réduit son exposition à sous-pondéré.

• L’immobilier a le potentiel pour générer les meilleurs rendements. Il reste au maximum.

• Le crédit high yield apparaît plus intéressant désormais. Le fonds passe à neutre.

• Le crédit investment grade est préféré à la dette souveraine. Il reste sur-pondéré.

• La dette gouvernementale n’est pas attirante. Invesco Powershares reste sous-pondéré.

• Les marchés émergents sont le seul segment de dette souveraine présentant un profil rendement-risque attractif. Il reste sur-pondéré.

• Les rendements du cash sont bas mais stables et décorrélés. Le fonds reste au maximum.

• Les matières premières n’ont pas descendu. Invesco Powershares demeure non-exposé. 

• Le dollar pourrait rebondir sur le court terme mais le yen pourrait être plus fort. Le fonds se couvre en yen. 

Où Invesco Powershares attend-il les meilleurs rendements ? 

• Immobilier américain - rendement absolu estimé à 11% sur cinq ans annualisé en dollar

• Actions zone Euro - rendement absolu estimé à 9% sur cinq ans annualisé en dollar

• Dette souveraine émergente - rendement absolu estimé à 5% sur cinq ans annualisé en dollar

• Yen - rendement absolu estimé à 5% sur cinq ans annualisé en dollar et bon en temps de crise






Les rendements sont annualisés en devise locale. Les rendements ajustés au risque sont des projections. Il n’y a aucune garantie qu’ils se réaliseront. Source: Recherche Invesco PowerShares

Retrouvez l'analyse complète, en anglais, en cliquant ici.

 Paul Jackson, responsable de la recherche multi-actifs et Andras Vig, stratégiste multi-actifs pour Invesco Powershares