L'étude revient en profondeur sur l'impact de l'ESG sur les actions, les titres à revenu fixe et les actifs réels.

Elle s'appuie sur les connaissances de BlackRock tirées de la gestion active des actions, des titres à revenu fixe, des stratégies multi-actifs, d'iShares, des actifs réels, des relations gouvernementales, de l'Investment Stewardship.
Cette étude tend à montrer pourquoi il est possible de créer des portefeuilles durables qui ne compromettent pas les objectifs de rendement voire qui pourraient améliorer sur le long terme les rendements ajustés selon le risque. « L'ESG a de nombreux points en commun avec les autres indicateurs de performances existants. Cela implique que les portefeuilles respectueux des critères ESG pourraient accuser un léger retard sur les périodes de forte volatilité tout en résistant mieux aux périodes de repli » commente Isabelle Mateos Y Lago, Directrice générale au sein du BII et corédactrice du rapport.

Se concentrer sur des facteurs ESG pourrait notamment permettre de générer plus de dividendes au sein des marchés émergents. « Des questions telles que la protection des actionnaires, la gestion des ressources naturelles et les relations de travail peuvent être des facteurs importants de différenciation des performances dans les économies émergentes. Nous avons lancé une nouvelle série d'index sur le marché de la dette émergente respectueuse des critères ESG. Cette suite a été développée conjointement par BlackRock et JPMorgan » éclaire Isabelle Mateos Y Lago.

L’étude rend compte du fait que de nouveaux benchmarks et produits rendent aujourd'hui l'investissement ESG plus accessible grâce à une plus large classe d'actifs et dans un plus grand nombre de régions. Ceci étant, si les données s'améliorent, elle restent encore inégales. « Il est essentiel d'aller au-delà des scores ESG notamment pour la génération Alpha. Comprendre comment et pourquoi les composants de score individuels peuvent affecter les rendements est déterminant. Cela peut différer selon les régions, les industries et les entreprises » souligne Isabelle Mateos Y Lago.
Une préconisation formulée par l’étude est alors d'établir des rapports sur les critères ESG plus cohérents, fréquents et normalisés avec les fournisseurs de données, les entreprises et les organismes de réglementation.


♦♦♦♦♦ Retrouvez les nombreux fonds BlackRock commercialisés sur notre plateforme en cliquant ici ♦♦♦♦♦