Twitter offrirait-il la clé de la Bourse ? D'après Johan Bollen, chercheur à l'université d'Indiana-Bloomington, Huina Mao et Xiao-Jun Zeng (université de Manchester), la réponse est oui.

Dans une étude intitulée « Twitter mood predicts the stock Market », les trois chercheurs démontrent que « l'humeur collective » telle qu'elle ressort de l'analyse des milliers de messages postés quotidiennement sur le site est un bon indicateur de l'évolution à court terme de la Bourse.

«Ce que nous avons découvert, c'est une exactitude de 86,7 % pour prédire les changements quotidiens dans le cours de clôture de l'indice Dow Jones Industrial Average» (DJIA), a souligné Johan Bollen, cité par Le Monde. Ainsi, «l'indice de calme semble bien prédire si le Dow Jones ira à la hausse ou à la baisse», selon le professeur Bollen.

L'analyse de l'humeur collective sur les réseaux sociaux n'est pas une nouveauté. Des outils informatiques comme OpinionFinder ou Google Profile of Mood States permettent de classer les messages selon leur tonalité : calmes, vifs, assurés, vitaux, gentils ou encore joyeux. Mais sa forte corrélation avec la Bourse a surpris les chercheurs.

«Cela nous a surpris car nous pensions qu'en fait elle (l'humeur) suivrait le Dow Jones, au sens où quand il monte, les gens sont contents, s'il baisse, ils sont tristes (…). Mais il se trouve que les mouvements de l'humeur du public, en fait, précédaient de trois à quatre jours les hausses et les baisses».

Alors, tous sur Twitter ?

Voir aussi : Twitter, une aubaine et une source de danger pour les marques