Afin de poursuivre son plan de cessions d’actifs pour recentrer ses activités et consolider sa situation financière, Technicolor aurait engagé le processus de vente de son activité de services aux diffuseurs de contenus, qui regroupe des services de production, de régie et de postproduction des contenus vidéo pour le compte des chaînes de télévision, d’après Les Echos.

Ce jeudi vers 11h35, la valeur Technicolor chutait de 4,51%, à 1,39 euro, soit la plus importante baisse sur le SBF 120, tandis que le marché parisien reculait de 1,13%, à 3 030 points. Depuis le début de l’année, le titre a dévissé de plus de 63%.

Ces activités représentent un chiffre d’affaires d'une centaine de millions d'euros, et le groupe français souhaiterait retirer de cette cession un prix au moins équivalent à leur chiffre d’affaires, d’après le journal. Si les offres ne lui convenaient pas, Technicolor pourrait 'conserver cette activité gourmande en investissements, même si celle-ci ne fait pas partie de ses priorités', rapporte le quotidien.

Même si le processus de vente n’en est qu’à son début, plusieurs groupes, notamment Ericsson, ont déjà montré des marques d’intérêt pour ces activités, selon le quotidien économique. La finalisation de cette opération ne se ferait pas avant la fin de cette année.