Selon Unsa et CFE-CGC, les deux syndicats d'Orange, SFR et Bouygues Telecom, l’opérateur free serait en situation de manquement permanent face à ses obligations de couverture de la population métropolitaine.

Free est tenue d'assurer une couverture d'environ 25% de la population en voix et en données, le reste de sa couverture étant assuré via un contrat d'"itinérance" lui permettant d'utiliser le réseau d'Orange Or le réseau de Free ne tiendrait pas ses engagements

Free Mobile aurait paramétré ou éteint ses équipements dès le lancement commercial de ses offres pour basculer les appels de ses abonnés sur le réseau de son opérateur hôte Orange de façon à pouvoir faire face à la montée en charge de ses services.
Il aurait ainsi utilisé le réseau alors qu’il n’en avait pas encore le droit.