Nouveau coup de projecteur sur les pépites françaises de l’internet. L'éditeur américain de logiciels Adobe a annoncé vendredi le rachat de Neolane, une société créée en 2001 et qui connaît une forte croissance dans le domaine du marketing digital.

Neolane propose la seule technologie de marketing conversationnel qui permet aux entreprises de créer et optimiser des dialogues continus en one-to-one avec chaque individu. Elle offre également des solutions de gestion et de mesure de la performance des campagnes marketing. En 2012, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 44 millions d’euros (+40%), dont un quart aux Etats-Unis.

L'acquisition va permettre à Adobe de renforcer son offre dans les technologies de marketing utilisant le "cloud" (la gestion via internet de données stockées sur des ordinateurs distants), a expliqué son vice-président Brad Rencher. C'est la sixième opération de croissance externe menée par Adobe dans le domaine du marketing numérique, après les acquisitions de Omniture (2009), Day Softwaire (2010), Demdex (2011), Auditude (2011) et Efficien Frontier (2012).

De son côté, Neolane compte « accélérer son développement », fort de ses 300 collaborateurs et 400 clients à travers le monde « dont beaucoup sont aussi des clients d’Adobe » souligne la société. Le directeur général et co-fondateur, Stéphane Dehoche, reste à la tête de l’entreprise.

Ce rachat intervient quelques semaines après la tentative avortée de Yahoo ! de mettre un pied dans le site français de partage de vidéos Dailymotion. Google avait eu moins de difficulté à avaler, en 2012, la société Sparrow spécialisée dans les outils de gestion d’emails. On peut également citer le rachat en 2011 de Meetic par son concurrent américain match.com.