Le petit nouveau du CAC 40 confirme qu’il est encore une valeur de croissance. Gemalto, leader mondial des cartes à puce et autres cartes SIM, a fait état d’une hausse de 11% de son chiffre d’affaires au premier semestre, à 1,1 milliard d’euros (+13% à taux de changes constants). Cette progression s’explique par une demande soutenue sur la quasi-totalité de ses marchés, depuis le paiement à distance jusqu’au cloud informatique en passant par la téléphonie mobile.

Même si le groupe a vu ses charges augmenter (+8%) parallèlement à cette forte croissance, le résultat d’exploitation ressort à 131 millions d’euros, en hausse de 14%, et son bénéfice net à 105 millions d'euros (+11%).

« Gemalto a enregistré un nouveau semestre solide de croissance rentable, et a plus que compensé l’augmentation des investissements dans les activités opérationnelles effectuée au second semestre de l’an dernier. Sur la période, nos équipes ont poursuivi le déploiement de programmes phares et nous sommes en bonne voie pour atteindre nos objectifs de 2013 », a commenté Olivier Piou, le directeur général du groupe, cité dans un communiqué.

Gemalto anticipe une croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires et du résultat opérationnel cette année, à taux de changes constants. Il dévoilera par ailleurs la semaine prochaine son plan de développement et ses objectifs à moyen terme. Il mise notamment sur le développement de la 4G pour accroître les revenus dans la Téléphonie mobile, ainsi que sur le développement du paiement sans contact dans le domaine des Transactions sécurisées.

Vers 17h00, le titre cède 0,9% sur un marché en hausse de 0,7%. Depuis le début de l’année, il affiche une hausse de 25%.