Une pépite française côtoiera bientôt Amazon, Microsoft et Twitter au Nasdaq. Criteo, société créée en 2005 par trois ingénieurs français, a déposé mercredi son document d’introduction en bourse auprès de la Securities and Exchange Commission américaine (SEC).

L’entreprise pourrait lever jusqu’à 190 millions de dollars pour financer son développement, très rapide, sur le marché de la publicité en ligne. Criteo propose une solution de « retargeting » qui permet aux entreprises de cibler des clients potentiels sur internet et de leur envoyer des messages lors de leur navigation. L’efficacité de son outil informatique lui a permis de convaincre plus de 4000 clients à ce jour, parmi lesquels Orange, BMW, Lenovo, Expedia ou encore Mango.

Criteo a déjà ouvert une quinzaine de bureaux à l'étranger et  emploie 700 personnes dans le monde, principalement en France et aux Etats-Unis. Elle a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 271,8 millions d’euros, en hausse de 89 %. C’est l’une des entreprises du secteur technologique qui affiche le plus fort de taux de croissance ces cinq dernières années, selon le cabinet Deloitte.

Sa cotation pourrait avoir lieu dans moins d’un mois et coïncider avec celle du réseau social Twitter qui s’annonce comme l’événement de cette fin d’année à Wall Street.