Apple veut-il exploiter le potentiel publicitaire des réseaux sociaux ? La firme à la pomme a confirmé mardi le rachat d’une jeune société, Topsy, spécialisée dans l’analyse des messages postés sur ces réseaux.

D’après le Wall Street Journal, Apple a déboursé 200 millions de dollars pour cette acquisition, mais ses objectifs restent flous. Sollicité, le groupe Apple a rappelé qu'il « achetait de temps en temps des petites sociétés de technologie mais que généralement il ne parlait pas ni des projets ni des objectifs ».

Topsy fait partie de la poignée de sociétés partenaires de Twitter qui ont accès à un grand nombre de données du réseau social. Grâce à un moteur de recherche développé par ses soins, la société affirme vouloir aider ses clients à « analyser instantanément n'importe quel sujet, expression ou hashtag à travers des années de messages, sur des millions de sites internet ». L'analyse de ces données peut servir par exemple à évaluer l'efficacité d'une campagne publicitaire sur les réseaux sociaux. D’après le WSJ, Topsy pourrait également aider Apple à mieux cerner les goûts musicaux des internautes dans le cadre du lancement de son service d’écoute de musique en ligne iTunesRadio. Apple détenait un réseau social dédié à la musique appelé Ping, mais il l'a fermé l'an dernier.

Vers 17h00, l’action Apple gagne 1,7% sur un marché américain en légère baisse. Outre le rachat de Topsy, le titre profite de nouvelles rumeurs d’accord commercial avec China Mobile et ses 700 millions de clients.