Soitec a trouvé un partenaire « stratégique » en Chine pour fabriquer et commercialiser des plaques de silicium sur isolant. Ce nouvel accord comporte un contrat de licence et de transfert de technologie permettant à Simgui de fabriquer des plaques de SOI de 200 mm en utilisant la technologie Smart Cut™ de Soitec. Simgui construira une chaîne de production de SOI à fort volume pour adresser directement le marché chinois, qui représente plus de 60% du marché mondial des semi-conducteurs. Cette ligne de production permettra également aux deux groupes de répondre à la demande en provenance d’autres marchés.

Les plaques de silicium sur isolant (SOI) de taille 200 mm sont utilisées dans la fabrication de semi-conducteurs pour les applications de radio fréquence (smartphones) et les applications de puissance (électronique automobile, l’éclairage et l’alimentation électrique, etc). Deux marchés en forte croissance et qui font face à une pénurie de composants, selon Soitec. « Ce partenariat avec Simgui qui élargit l’écosystème fondé sur l’utilisation de la technologie de Soitec», a commenté Paul Boudre, directeur général délégué du groupe. L'entreprise iséroise avait signé mi-mai un accord similaire avec le géant coréen Samsung portant sur une technologie moins mâture mais sur laquelle il fonde de gros espoirs, FD-SOI 28 nm (nanomètres).

L’action Soitec a pris 14,1% lundi sur un marché en hausse de 0,7%.