Gemalto a annoncé mardi avoir été sélectionné parmi les fournisseurs de China Telecom pour ses services de paiement sans contact (NFC).

China Telecom est l'un des principaux opérateurs en Chine, avec plus de 183 millions d'abonnés. Ces derniers pourront bientôt payer leur transport, leurs repas, leurs achats et leur essence grâce à leur portable. Gemalto dit avoir pécialement conçu et personnalisé sa carte SIM-NFC pour China Telecom.

« Étant donné que la pénétration des smartphones en Chine dépasse les 66 % et qu'il existe plus 3 millions de terminaux de point de vente sans contact sur le terrain, le système de paiement mobile est en place », commente Suzanne Tong-Li, présidente de la Chine élargie et de la Corée chez Gemalto, citée dans un communiqué. « À l'avenir, l'enregistrement des bagages à l'aéroport, les services d'authentification personnelle et les services d'identification des employés seront aussi intégrés. »

Ce contrat conforte la position du groupe sur le marché prometteur du paiement sans contact où Gemalto est déjà bien implanté, notamment en Europe et aux Etats-Unis.

Vers 12h10, le titre avance de 3,1% sur un marché parisien en hausse de 0,2%.