Le retour sur terre de Samsung se confirme. Le groupe coréen a annoncé jeudi un bénéfice opérationnel en forte baisse au quatrième trimestre. D’après des chiffres encore provisoires, son résultat d’exploitation s’est établi aux alentours de 5.200 milliards de wons (3,9 milliards d'euros) sur la période octobre-décembre, soit une baisse de 37,4% par rapport au quatrième trimestre 2013.

Cela fait suite a des baisses de 50% de son bénéfice net au troisième trimestre et de près de 20% au second. En cause, une perte de vitesse sur le marché des smartphones, où la part de marché du groupe serait passée de 32% à 25% en un an selon le cabinet spécialisé IDC. La série phare des téléphones intelligents Galaxy, qui subit les assauts de son rival américain Apple, n'a pas connu les fortunes espérées auprès des consommateurs. Les fabricants chinois Huawei, Xiaomi et Lenovo grignotent quant à eux des parts de marché sur le segment des téléphones bon marché.

Les analystes anticipaient une baisse encore plus forte du résultat opérationnel de Samsung, après des années de croissance insolente. Certains souligneht la bonne tenue des ventes de téléviseurs et de puces mémoires – un marché très rentable- au quatrième trimestre. La plupart conservent un avis favorable sur le titre, d'autant qu'en 2015 Samsung va adapter sa gamme de smartphones, en la rendant moins chère et plus accessible dans les pays émergents.