Introduite sur le marché américain des valeurs technologiques (Nasdaq) en novembre dernier, Cnova, la filiale de e-commerce du groupe français Casino, a obtenu le feu vert pour une deuxième cotation à Paris.

Euronext a annoncé vendredi l’admission par cotation directe des 441 297 846 actions ordinaires composant le capital social de la société sur le marché réglementé d’Euronext Paris (compartiment A). C’est donc bien l’ensemble de la société qui est mis en bourse, contrairement à l’introduction sur le Nasdaq qui ne concernait que 26,8 millions de titres (environ 7% du capital). Toutefois Cnova n’a pas fait d’offre au public ni levé de capital à l’occasion de cette deuxième cotation. Le groupe Casino reste l’actionnaire principal, contrôlant directement ou indirectement environ 62% de la société.

Euronext indique que la capitalisation boursière de Cnova se montait à 2978 millions d’euros au jour de sa cotation, ce qui correspond à un prix d’introduction proche du dernier cours enregistré sur le Nasdaq (7,5 dollars, 6,7 euros). « La cotation de Cnova sur notre marché parisien est un symbole fort pour Euronext, qui a fait du financement des entreprises innovantes un axe prioritaire de sa feuille de route. Cnova est un fleuron du e-commerce mondial et un des leaders mondiaux dans son secteur », a commenté Anthony Attia, PDG d’Euronext Paris.

Propriétaire du site Cdiscount, présent dans une dizaine de pays dont la France, le Brésil, le Vietnam ou encore la Côte d’Ivoire, Cnova revendique 13 millions de clients et plus de 12 millions de références. Son chiffre d’affaires a augmenté de 20% en 2014 à 3,47 milliards d’euros. Les résultats complets de la société seront publiés le 28 janvier.