Créé il y a seulement huit ans, le champion français du web Criteo a dépassé le milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2015. Le groupe basé dans le 9e arrondissement de Paris et coté au Nasdaq a affiché un volume d’affaires de 1,19 milliard d’euros, en hausse de 60%, grâce à ses solutions de ciblage publicitaire sur internet et applis mobiles.

Le revenu hors reversements aux partenaires, indicateur clé pour le groupe, est en hausse de 59% à 482 millions d'euros pour un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 130 millions d'euros. Quant au bénéfice net, lui aussi en hausse de 60%, il ressort à 57 millions d’euros.

Ces résultats sont légèrement supérieurs aux objectifs affichés en début d’année par la société. « Nous sommes très satisfaits de ces résultats annuels, nous avons gagné 3.000 clients cette année », dépassant au total les 10.000 clients, ce qui représente « une croissance remarquable », a souligné à l’AFP le directeur financier de Criteo, Benoît Fouilland.

Cette croissance devrait toutefois ralentir en 2016 où le chiffre d'affaires net est attendu en hausse de 30% à 34% (hors acquisitions éventuelles). Le groupe table même sur une  baisse de son Ebitda au premier trimestre par rapport trimestre précédent. A moyen terme Criteo assure disposer de relais de croissance importants en Asie et envisage d'ouvrir une filiale en Inde.

Vers 16h30 le titre bondit de 20% à 31,4 dollars, retrouvant des couleurs après avoir chuté de 25% depuis le début de l’année.