Il a été requis de la part de la firme chinoise la communication d’une multitude de documents et une entière coopération dans les investigations menées.
Les recherches sont notamment axées sur les opérations effectuées pendant la journée promotionnelle prévue par Alibaba durant laquelle la société a su attirer près de 14 milliards de dollars d’achats en ligne l’année dernière.
La direction d’Alibaba s’est efforcée de rassurer sur les fouilles initiées par la SEC. « La SEC nous a informés que la demande d’information ne doit pas être interprétée comme une indication qu’une violation à la législation fédérale a été commise. L’affaire va suivre son cours, et nous ne pouvons pas prédire quand est ce qu’elle sera conclue ».
Le cours de l’action d’Alibaba a perdu plus de 2% de sa valeur à l’issue des premiers échanges sur la bourse de New York, en préouverture.