Des inspecteurs des impôts ont perquisitionné les bureaux du géant américain à Madrid afin de dénicher des éléments de preuve d’une évasion fiscale.

« Nous sommes conformes à la réglementation fiscale en Espagne, comme dans tous les autres pays dans lesquels nous opérons » a déclaré Google. « Nous coopérons totalement avec les autorités à Madrid afin de répondre à leurs questions ».

Les investigations dans la capitale espagnole font suite à des fouilles au sein du siège de Google à Paris en mai par des représentants de l’administration fiscale française.

Il est notamment reproché à Google d’exploiter sa présence en Irlande pour minimiser sa facture fiscale ailleurs en Europe.