Espace High Tech - News, articles, interviews et dossiers

Interview de Yves Bouget : président d’HF Company

Yves Bouget

président d’HF Company

Nous tablons sur une croissance organique à deux chiffres pour 2007

Publié le 23 Janvier 2007

Un commentaire sur les résultats que vous avez publiés ?
Depuis quatre ans, le groupe est reparti dans un cycle de croissance importante. Cette dernière s’inscrit en hausse de 29% pour 2006. HF Company dispose de deux points forts qui sont également annonciateurs de bons résultats à venir. Il s’agit d’une part de la TNT et d’autre part de LEA.
En ce qui concerne la TNT, nous détenons aujourd’hui 21% des parts de marché. Un tel chiffre nous permet d’avoir une visibilité sur les 3-4 prochaines années.
En outre, HF Company a réussi la recovery de LEA (constructeur de filtres, modems et autres équipements ADSL et Courant porteur en ligne) qui affiche aujourd’hui une croissance de 110%, soit son plus haut niveau historique de chiffre d’affaires. LEA est actuellement le leader mondial en matière d’installations avec 17 millions d’abonnés reliés en 2006.
Le secteur de l’ADSL présentant une croissance annuelle de l’ordre de 30%, nous sommes confiants sur les résultats futurs du groupe.

Quelles sont les perspectives de rentabilité du groupe ?
No comment.

Sur le plan stratégique, quels sont vos axes prioritaires pour 2007 ?
Nous tablons sur une croissance organique à deux chiffres pour 2007. Elle se manifestera notamment sur l’activité BtoC. Il s’agit d’un marché en pleine croissance grâce au marché de l’adaptateur TNT, sur lequel nous sommes leader. A ceci s’ajoute l’effet parc qui devrait jouer à plein. Sans oublier qu’en décembre dernier, nous avons signé le référencement du groupe Carrefour.

Le taux de croissance à deux chiffres de la Confortique devrait aussi se poursuivre en 2007 en raison des nouveaux produits et de la croissance de cette activité à l’international. Enfin, nous tablons sur de bons résultats de la branche des périphériques digitaux dont l’évolution est corrélée aux monoproduits du marché.

Tous les indicateurs sont donc au vert.

Vous avez récemment annoncé la création du Laboratoire des applications numériques (LAN), pouvez-vous nous expliquer en quoi il consiste et ce que vous en attendez en termes de croissance ?
Le LAN a été créé en octobre 2006 et dispose aujourd’hui de son propre réseau de clients.
Sa mission consiste à tester l’interopérabilité de toute la chaîne numérique, de la distribution du haut débit jusqu’à son exploitation. En d’autres termes, il permet de s’assurer que tous les produits mis sur le marché sont compatibles avec le réseau.
Mais le LAN travaille également sur la technologie du CPL. Cette dernière permet de distribuer l’ensemble des signaux numériques de la maison (télévision, alarmes, etc) en disposant d’un réseau unique. Le LAN a été labellisé par l’alliance HomePlug au titre de Centre Européen de tests de conformité pour les technologies CPL. Le potentiel de chiffre d’affaires du laboratoire est estimé à 2 millions d’euros pour 2007.

Chez HF Company, nous ne parlons pas de convergence mais d’interopérabilité et d’universalité.

En matière d’acquisitions ciblées, vers quelles zones géographiques vos regards se tournent-ils ?
HF Company a toujours eu une politique de croissance externe. Il s’agit d’une stratégie opportuniste. Notre cible devra nous permette de gagner des parts de marché notamment dans le BtoC. Elle ne devra pas remettre en cause l’équilibre financier de l’entreprise et ne devra pas avoir pour conséquence que la dette de l’entreprise dépasse 50% des capitaux propres.

Comment expliquez-vous que le titre du groupe ait clôturé dans le rouge en fin de semaine dernière, chutant de 3,26% jeudi et de 2,25% vendredi ?
Il s’agit d’une baisse conjoncturelle. C’est une question de volumes. Mais suite à la publication de nos résultats, les investisseurs ont pu estimer le potentiel de recovery du groupe.

Quelle sera votre politique en matière de dividende cette année ?
Notre politique de dividende sera la même que celles des années précédentes.

Propos recueillis par C.P.

laetitia

OK, tout accepter
Fermer