Espace High Tech - News, articles, interviews et dossiers

Siemens a dû injecter EUR150 mlns dans sa filiale grecque

Publié le 08 Décembre 2010

Copyright © 2021 Dowjones

-

FRANCFORT (Dow Jones)--Le conglomérat industriel allemand Siemens AG (SI) a dû injecter 150 millions d'euros dans ses activités en Grèce pour "maintenir en vie sa filiale", qui est confrontée à de nombreux impayés de la part de l'Etat, a indiqué Peter Y.Solmssen, membre du directoire de Siemens, lors d'un point presse.

"Nous avons des créances en souffrance en Grèce qui ne sont pas négligeables", a estimé P.Y.Solmsson, ajoutant que la filiale aurait été sous-capitalisée sans les 150 millions d'euros supplémentaires, dans la mesure où certaines administrations ne paient pas leurs factures, à la différence de la plupart des entreprises privées en Grèce.

Le dirigeant a par ailleurs exprimé des inquiétudes à l'égard du marché américain, qui est le premier débouché de Siemens.

"Le pouvoir d'achat aux Etats-Unis est en train d'être détruit par un taux de chômage d'au moins 10%", a-t-il observé.

P.Y.Solmssen s'attend également à ce que l'année 2012 soit plus difficile que 2011, en raison de l'impact sur la croissance des politiques d'austérité.

L'activité s'améliore néanmoins au Mexique et au Canada, et Siemens pourrait aussi tirer profit du développement des énergies renouvelables au Chili, a-t-il ajouté.

-Matthias Karpstein, Dow Jones Newswires

(Version française Céline Fabre)

(END) Dow Jones Newswires

December 08, 2010 03:59 ET (08:59 GMT)

Dowjones