Espace High Tech - News, articles, interviews et dossiers

Siemens:Des députés demandent de ne pas autoriser les nouveaux Eurostar

Publié le 09 Décembre 2010

Copyright © 2021 Dowjones

-

PARIS (AFP) -- La commission des affaires européennes de l'Assemblée nationale a demandé au gouvernement français de refuser toute circulation dans le tunnel sous la Manche des futurs trains commandés à Siemens par Eurostar, avec pour objectif de faire annuler le contrat.

Eurostar, société qui effectue la liaison ferroviaire dans le tunnel sous la Manche, avait annoncé début octobre cette commande de 600 millions d'euros à l'allemand Siemens, s'attirant les foudres du français Alstom et d'une partie du gouvernement français, en anticipant une révision annoncée des règles de sécurité.

"L'attitude d'Eurostar comporte une pression illégitime d'une société, filiale d'une entreprise publique française (Eurostar étant filiale de la SNCF à 55%, ndlr), vis-à-vis du gouvernement français, que nous devons soutenir", a affirmé le député gérard Voisin (UMP), mardi devant la commission.

La commission des affaires européennes de l'Assemblée a adopté ses conclusions à l'unanimité, et "demande au gouvernement français de rejeter l'examen de toute demande visant à autoriser le matériel en cause à emprunter le tunnel sous la Manche tant que le contrat concerné n'aura pas été rapporté (annulé, ndlr)", selon le texte transmis jeudi à l'AFP.

Le contrat a été signé vendredi, de source proche du dossier.

Alstom a déposé une plainte devant la justice britannique --ville où siège Eurostar-- et devant la Commission européenne pour obtenir la suspension de l'appel d'offres au terme duquel Siemens a remporté la mise. Dans cette bataille juridique, Siemens appuie Eurostar.

(END) Dow Jones Newswires

December 09, 2010 14:31 ET (19:31 GMT)

Dowjones