En novembre, le taux moyen des prêts immobiliers en France s’est établi à 3,22% (hors assurance) contre 3,26% en octobre, 3,30% en septembre et 3,40% en août, révèle une enquête de l’Observatoire Crédit Logement/CSA publiée hier.

Désormais la quasi-totalité de la production des crédits (98,6% exactement) est réalisée à un taux inférieur à 4%. «Une telle structure de production n’a jamais été observée par le passé, même en 2005, alors que les taux étaient descendus assez bas», indique Crédit Logement. Autre bonne nouvelle, la durée moyenne des crédits s’est réduite de quatre mois en novembre, et de 12 mois depuis le début de la baisse des taux en novembre 2008.

Cependant, l’augmentation du pouvoir d’achat via la baisse des taux d’emprunt est largement compensée par la hausse des prix de l’immobilier depuis le début de l’année. Ainsi, d’après une autre étude du Crédit Logement publiée en juillet, le total des crédits immobiliers accordés par les banques devrait s'élever à 140 milliards d'euros en 2010, en progression de 17% par rapport à 2009 mais encore loin du record de 2007 (170,23 milliards).