A l’occasion de la séance des questions réponses, le président de la foncière Laurent Morel a eu l’occasion de se prononcer au sujet de la stratégie de croissance externe de la société, sur la collaboration avec son actionnaire américain Simon Property, ainsi que les perpectives d’évolution de l’environnement macroéconomique européen.

La nécessité d’avoir une taille plus importante

Bien que la société ait privilégié jusqu’à présent la croissance organique par le biais d’extension de centres existants, la société reste malgré tout à l'étude d'acquisitions d'actifs opportunistes.
« Le métier que nous exercons se spécialise de plus en plus. Nous pensons que  pour l’exercer, une base installée importante en Europe continentale avec des centres commerciaux adaptés de manière à avoir un rapport de partenariats équilibrés avec les grandes enseignes qui sont elles mêmes plus puissantes est indispensable.
Cette taille importante de plateforme est d'autant plus cruciale qu'elle est un moyen de se doter de savoirs techniques et humains plus pointus dans des postes stratégiques comme la commercialisation, le marketing, ou encore les systèmes d’informations clients. C'est ce que nous avons».

S’agissant du profil d’opérations de croissance externe dans lesquelles Klepierre pourrait se lancer, Laurent Morel se veut plus précis. «Il existe dans le monde du centre commercial en Europe, de nombreux acteurs tels que des investisseurs institutionnels ou des fonds de pension qui détiennent des biens immobiliers commerciaux mais qui ne disposent pas d’une plateforme significative.
Nous pensons pouvoir convaincre certains de ces acteurs avec lesquels nous travaillons déjà depuis longtemps de nous associer à la détention de ces biens. Nous pourrions même le cas échéant nous porter acquéreurs des parts minoritaires de ces investisseurs ».
Pour autant Laurent Morel assure que ces acquisitions si elles devaient se faire le seront de manière disciplinée. « Nous ne nous sentirons jamais obligés d’acheter quoi que ce soit ».

Simon Property, une collaboration fructueuse

Simon Property, leader incontesté des centres commerciaux dans le monde, est entré en mars 2012 dans le capital de Klepierre à hauteur de 29%. Interpellé sur la nature de la collaboration depuis lors, Laurent Morel soutient qu’elle se poursuit de manière active. « Simon Property a su dans son pays d’origine que sont les Etats-Unis développer des pratiques notamment sur le plan marketing et managérial au meilleur niveau et entretenir une relation étroite avec les grandes enseignes nationales. Nous tirons avantage de cela ».

Surperformer le marché quelque soit l’environnement

Interpellé sur son sentiment concernant son sentiment sur les perspectives macroéconomiques en Europe et les répercussions que ces perspectives pourraient avoir sur l’activité de la foncière, Laurent Morel répond ne pas avoir de pronostics. « Nous n’avons pas d’avis tranché sur l’environnement macroéconomique en Europe. Nous nous arrangeons pour faire le maximum dans l’environnement existant de deux manières : en se concentrant dans les zones européennes qui ont le meilleur profil de croissance démographique et en mettant en place dans les centres commerciaux dans lesquels nous travaillons un ensemble de pratiques que nous espérons être les meilleurs du métier que ce soit en termes de choix des enseignes avec lesquelles nous collaborons ou d’initiatives marketing. Notre objectif est de surperformer le marché dans un environnement constant ».