En baisse modérée depuis fin 2011, les prix des logements anciens ont rebondi de 0,5% au troisième trimestre en France, selon l'indice Notaires-Insee. Sur un an, ils reculent encore de 1,5% après une baisse de 2,7% au trimestre précédent et de 2,4% au premier trimestre.

De juillet à septembre les prix des appartements ont augmenté de 0,4% et ceux des maisons de 0,5%. Le rebond est plus marqué en Ile-de-France, notamment à Paris, où le prix moyen au mètre carré dépasse à nouveau les 8000 euros. Le nombre de transactions en Ile-de-France a progressé de 25% sur la période, dont une hausse de 22% pour les appartements parisiens.

En province, les prix des logements anciens ont augmenté très légèrement au troisième trimestre : +0,3 % après –0,5 %. Comme en Île–de–France la baisse annuelle des prix s'atténue : –1,7 % par rapport au troisième trimestre 2014, contre –2,8 % au deuxième trimestre. En revanche, elle reste plus importante pour les appartements (–2,1 %) que pour les maisons (–1,4 %).

Ces chiffres confirment une reprise assez nette du marché immobilier depuis le début de l’année. Avec 753 000 transactions enregistrées à fin septembre le marché a retrouvé ses volumes d’avant-crise. Quant aux prix, ils sont eux aussi proches de leurs niveaux de 2007 après avoir doublé au cours de la décennie 1997-2007.