Au premier semestre de son exercice 2010-2011, le fabricant de yachts de luxe Rodriguez Group a réduit sa perte nette part du groupe à 10,2 millions d'euros, contre une perte de 11,4 millions un an auparavant. Sur le semestre, la perte opérationnelle s'est établie à 5 millions d'euros, contre une perte de 12,6 millions un an plus tôt.

Le groupe français explique cette amélioration du résultat opérationnel par la rationalisation des achats, la baisse des charges externes, et la diminution des charges de personnel. En revanche, le résultat net a été impacté par un alourdissement de ses charges financières et une charge d'impôt au lieu d'un profit d'impôt un an plus tôt.

'Dans un contexte de marché toujours délicat, Rodriguez Group poursuit son repositionnement stratégique, associant développement commercial structuré autour des attentes de la clientèle et de la génération de marge et consolidation des acquis de la restructuration', indique le groupe.

Le groupe estime que les résultats du premier semestre sont 'encourageants' et il maintient son objectif d'un retour à l'équilibre de son résultat opérationnel sur l'exercice clos le 30 septembre 2012.

Ce vendredi vers 9h05, le titre Rodriguez Group reculait de 0,88%, à 5,65 euros, à la bourse de Paris.