Après la découverte d'une vaste fraude comptable en son sein, l'entreprise japonaise Olympus, spécialisée dans la production d'outils optiques tels que les endoscopes et les appareils photo, a vu sa réputation et son cours de bourse s'effondrer comme un frêle château de paille.

Pour rappel, l'enquête menée en interne a démontré que la manipulation des comptes de l'entreprise, en œuvre depuis la fin des années 1990, aurait porté sur un passif de 134,8 milliards de yens (1,35 milliard d'euros).

Dans ce contexte difficile, le journal financier japonais Diamond affirme que Sony serait sur le point de signer un accord de partenariat avec Olympus, afin d'accroitre sa participation [de 0,03% actuellement]. L'hebdomadaire croit d'ailleurs savoir qu'Olympus pourrait organiser une conférence de presse dès cette semaine, ce qu'a infirmé le groupe, de même que le porte-parole de Sony qui n'a pas souhaité répondre.

Pour Sony, l'opération permettrait au groupe de compléter sa gamme de produits optiques en intégrant les très rentables équipements médicaux à sa gamme.