Altran a annoncé vendredi l’acquisition d’IndustrieHansa, une société qui compte parmi les principaux acteurs du conseil en ingénierie en Allemagne. « Cette acquisition d’importance va renforcer le poids d’Altran en Allemagne et accélérer son développement dans ce pays qui devient ainsi le second marché du groupe après la France », indique le groupe français, leader mondial du conseil en innovation, dans un communiqué.

Basée à Munich, IndustrieHansa a connu une forte croissance et compte aujourd’hui plus de 1 800 collaborateurs. Elle devrait réaliser en 2012 un chiffre d’affaires d'environ 155 millions d’euros. Elle compte parmi ses clients des grands comptes comme Audi, BMW, Daimler, EADS et Siemens Energy.

Sans dévoiler le montant de l’opération, Altran précise qu’elle sera financée par l’utilisation d’une ligne de crédit dédiée aux opérations de croissance externe. Cette ligne se monte à 150 millions d’euros. D’après le courtier Gilbert Dupont, « les conditions financières sont satisfaisantes (multiple d'acquisition inférieur à celui d'Altran) ». Compte tenu du dynamisme des constructeurs automobiles allemands ce deal est « pertinent », ajoute le bureau d’études.

L'Allemagne est avec le Royaume-Uni l'un des objectifs stratégiques prioritaires d'Altran. En juin, le groupe avait dit espérer finaliser deux transactions cette année hors d'Europe du Sud (dont une en Inde). Lors d'une conférence téléphonique, Philippe Salle, le PDG d'Altran a déclaré qu'une autre acquisition pourrait intervenir en 2013.

Vers 13h30, le titre gagne 2% à la Bourse de Paris. Depuis le début de l’année, il a doublé de valeur et figure parmi les trois meilleures performances du SBF 120.