«L'Europe a été, est et restera l'un des principaux marchés d'investissement pour les réserves de changes de la Chine». Dans un communiqué publié sur son site internet, la Banque populaire de Chine (banque centrale) affirme sa confiance dans la capacité de la zone euro à surmonter ses difficultés et son soutien aux mesures adoptées par le Fonds monétaire international (FMI) et l'Union européenne pour stabiliser les marchés financiers.

Elle réfute ainsi un article du Financial Times (FT) selon lequel l'Administration d'Etat des changes (SAFE), préoccupée par son exposition croissante à la crise de la dette dans la zone euro, organiserait des réunions avec des banquiers étrangers à ce sujet.

«La Chine est un investisseur responsable et de long terme dans l'investissement des réserves de changes et nous suivons toujours le principe de diversification», précise la Banque.

La Chine détient les plus grandes réserves de change au monde, soit 2400 milliards de dollars. D'après le Financial Times, environ un quart de ces réserves (630 milliards) seraient libellées en euros sous la forme d'obligations d'Etats.

Vers 11h30, l'euro remonte à 1,2276 dollar après être tombé à 1,2154 en tout début de journée en Asie en réaction à l'article du Financial Times.