Dans un communiqué datant d’aujourd’hui, le Vatican signale qu’il veut mettre un terme à cette situation.

Il promet alors d’adhérer aux règles européennes en vigueur pour la lutte contre le blanchiment de manière à rendre ses transactions financières plus transparentes.

Il indique par ailleurs la création d’une autorité de conformité pour surveiller les finances du Vatican. Cette autorité aurait pour mission d’empêcher toute activité financière illégale.

Cette annonce arrive trois mois après que des procureurs de Rome aient lancé une investigation à l’encontre de deux responsables de la banque du Vatican suspectés d’avoir violé des normes en vigueur pour lutter contre le blanchiment de capitaux.
Ces derniers n’auraient notamment pas identifié les expéditeurs et destinataires de certaines opérations de transfert d’argent.

Cette enquête aurait abouti à une saisie de 23 millions d’euros d’un compte du Vatican.

Certains experts estiment que la Banque du Vatican détiendrait environ 5 milliards de dollars d’actifs. Ces actifs seraient administrés par 5 cardinaux. La banque n’aurait pas d’actionnaires et verserait tous ses profits à des œuvres de charité.