«Au cours des trois dernières années, les Etats membres ont accordé des aides et fourni des garanties au secteur financier à hauteur de 4 600 milliards d'euros. Il est temps qu'en retour, le secteur financier apporte sa contribution à la société». C’est ainsi que le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a justifié mercredi sa proposition de création d’une taxe sur les transactions financières d’ici 2014 dans l’Union européenne.