Les embauches se sont accélérées aux Etats-Unis en décembre, où le taux de chômage a poursuivi sa baisse pour tomber à son niveau le plus faible depuis février 2009, selon le rapport mensuel sur l'emploi publié par le département du Travail vendredi à Washington.

Le mois dernier, l’économie américaine a créé 200 000 emplois non-agricoles, selon le Département du Travail, alors que les économistes tablaient sur 150 000 créations nettes. C’est deux fois plus qu’en novembre, dont les chiffres ont été revus en baisse.

Tous les secteurs d'activités ont été créateurs nets d'emplois en décembre, à l'exception du secteur public, qui a continué à en supprimer (12 000, soit 40% de moins qu'en novembre).

Conséquence directe, le taux de chômage officiel a reculé de 0,2 point par rapport à novembre, pour s'établir à 8,5% en données corrigées des variations saisonnières, alors que l'estimation médiane des analystes le donnait à 8,6%.

Ces bons chiffres soutiennent le rebond des bourses ce vendredi. Vers 14h50, le CAC 40 prend 1% à 3177 points tandis que l’euro se replie sous les 1,28 dollar, toujours à son plus bas niveau depuis 16 mois.