Pour M Zhou Xiaochuan, gouverneur de la banque centrale chinoise, "les conditions seraient réunies pour considérer un élargissement approprié de la fourchette de fluctuation du yuan, afin de mieux refléter la loi de l’offre et la demande sur le marché".

Les propos auraient été relatés dans un journal publié par la banque centrale chinoise.

Pour M Ding, rapporte le Financial Times, économiste au sein de Citigroup, il y a une forte probabilité à la lecture de ces déclarations qu'un élargissement du périmètre de fluctuation du yuan se fasse dès cette année. Cette agrandissement pourrait aller jusqu’à 1%.

Li Daokui, un conseiller de la banque central aurait avancé de son coté, en marge du Congrès annuel du Parti communiste, une prévision plus prudente de 0,75%.

Une telle décision, si elle avait eu lieu, pourrait conduire à plus de volatilité dans le cours du yuan mais la banque centrale garderait le dernier mot sur le cours de la devise chinoise par le biais de son fixing journalier et par son intervention sur le marché des changes à l’international.

La banque centrale avait déjà élargi la fourchette de fluctuation du yuan en mai 2007 de 0,3% à 0,5%. Néanmoins, la fourchette de fluctuation du yuan contre le dollar est la fourchette la plus étroite comparativement à d’autres devises étrangères contre lesquelles le yuan est officiellement négocié. Ainsi la fourchette de fluctuation du yuan contre le ringgit ou contre le rouble est de plus ou moins 5%. La fourchette de fluctuation du yuan contre l’euro ou contre le yen est de plus ou moins 3%.

Pas d'appréciation significative pour le moment

M Zhou exclurait pour l’heure toute appréciation significative telle que demandée par les Etats-Unis dans la mesure où le yuan serait "proche de sa juste valeur".
"La Chine subissant une restructuration de son économie, l’excédent commercial  du pays est en décroissance progressive, et le taux de change du yuan évolue en conséquence proche de son niveau d’équilibre" aurait-il précisé.

Les autorités américaines demandent depuis longtemps un cours du yuan plus élevé contre le dollar, estimant que le maintien de ce cours à un faible niveau de manière artificielle profite de manière injuste aux exportateurs chinois.

Le monnaie chinoise a perdu 0,2% contre le dollar depuis le début de l’année mais a gagné 8,2% contre le billet vert depuis juin 2010.

La banque centrale chinoise a fixé la parité dollar-yuan à 6,3141 ce mardi.