Alors que la plupart des autres pays voteront ce week-end, les Pays-Bas et le Royaume-Uni ont déjà tenu leur scrutin européen. Les résultats officiels ne seront annoncés que dimanche mais déjà quelques indications peuvent être données.

Selon un sondage réalisé à la sortie des urnes, le parti xénophobe PVV dirigé par Geert Wilders n’a pas eu le succès escompté aux Pays-Bas. Il arrive quatrième derrière trois partis pro-européens : les libéraux, les sociaux-démocrates et les démocrates-chrétiens. Il pourrait même perdre deux sièges sur les cinq qu’il occupait au Parlement européen.

Au Royaume-Uni, le parti populiste Ukip paraît en bien meilleure posture au vu du résultat des élections municipales, qui se tenaient en même temps que le scrutin européen. Le parti de Nigel Farage, qui a fait campagne pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, promet un « séisme politique » dimanche lors de l’annonce des résultats.