https://www.easybourse.com/bourse/international/dossier/29072/lallemagne-fera-t-elle-couler-la-zone-euro-.html d’air cet été l’économie allemande s’est ressaisie en septembre grâce aux exportations, qui ont atteint un nouveau record. Elles se sont établies à 97,7 milliards d'euros en chiffres corrigés des variations saisonnières, selon l'Office fédéral des statistiques Destatis, et à 102,5 milliards d'euros en chiffres bruts, dépassant leur record du mois juillet. En août les exportations avaient plongé de près de 5,8% en raison notamment des sanctions internationales mises en place contre la Russie.

La production industrielle a également rebondi en septembre mais moins fortement que prévu (+1,4%). Sur l’ensemble du troisième trimestre, elle affiche une baisse de 0,4%, selon des chiffres encore provisoires. « La conjoncture dans l'industrie reste pénalisée par l'environnement international difficile », souligne Destatis. Hier le ministère de l'économie a fait état d'une hausse de 0,8% des commandes à l'industrie en septembre après une chute de 4,2% en août.

Les indicateurs allemands sont particulièrement scrutés cette semaine, quelques jours avant la publication le 14 novembre de la première estimation de la croissance du troisième trimestre de la première économie européenne. La conjoncture allemande avait dérapé au deuxième trimestre (PIB -0,2%), et un nouveau recul signifierait une récession technique pour le pays qui était jusqu’à présent considéré comme la locomotive de la zone euro.

Voir notre dossier: L'Allemagne fera-t-elle couler la zone euro?