Les bourses européennes confirment leur bonne orientation lundi après la publication d'un indicateur positif pour la zone euro. L'indice PMI des directeurs d'achats est ressorti à 53,7 en octobre, son meilleur niveau depuis décembre 2015, signalant un "regain de croissance dans la zone de la monnaie unique en ce début de quatrième trimestre" selon le cabinet IHS Markit.

Ce regain de croissance est notamment perceptible en Allemagne tant dans l'industrie que dans les services. En France, où l'activité du secteur privé avait rebondi contre attente en septembre, la croissance a légèrement ralenti en octobre. "Le renforcement de l’expansion de la production manufacturière (plus haut de 2 ans et demi) ne suffit pas à compenser une modération de la hausse de l’activité chez les prestataires de services", écrit Markit qui prévoit cependant une "consolidation" de la croissance française dans les prochains mois.

Autre signe encourageant : les prix à la production sont repartis à la hausse dans la zone euro, pour la première fois depuis août 2015. "Les signes de raffermissement de la croissance ainsi que l’intensification des tensions inflationnistes devraient rassurer les décideurs, et la perspective d’une croissance solide au quatrième trimestre renforce la probabilité d’un ralentissement du programme d’assouplissement quantitatif de la BCE", a commenté Chris Williamson, chief economist du cabinet. "C'est encourageant ; il y a plein de signes qui montrent que cet indicateur va encore s'améliorer. Un bon nombre de sous-indices annoncent de meilleurs PMI à l'avenir", a-t-il ajouté.

Vers 14h20 le CAC 40 gagne 0,8% à 4571 points tandis que le Dax s'adjuge près d'1%, tous deux tirés par leur secteur bancaire.