Alors qu'une baisse du chômage semble se dessiner en France depuis trois mois, elle dure depuis cinq ansen Allemagne ! L'Office fédéral du Travail a recensé 2,68 millions de personnes sans emploi à fin décembre, soit le plus faible nombre d'inscrits depuis 1991.

Le taux de chômage ressort à 6%, là encore au plus bas depuis 25 ans. "L'évolution positive du chômage s'est poursuivie jusqu'à la fin de l'année. (...) La demande de nouveaux travailleurs évolue de nouveau à un niveau très élevé", après un petit ralentissement à l'été, a commenté le président de l'Agence allemande pour l'emploi, Frank Weise.

Ces chiffres cachent cependant de fortes disparités régionales. Le taux de chômage reste près de deux fois plus élevé en Allemagne de l'est, y compris dans la capitale Berlin (9%), alors qu'à l'ouest certains Länder comme la Bavière et le Bade-Wurtemberg affichent des taux inférieurs à 4%.

En 2017, les économistes tablent sur une légère remontée du chômage au niveau fédéral, en raison de l'arrivée sur le marché du travail de nombreux réfugiés et du tassement attendu de la croissance. Les créations d'emplois devraient cependant se poursuivre à un rythme soutenu, autour de 400 000 postes selon Jörg Zeuner, économiste en chef chez KfW.

Sur l'ensemble de 2016, un nombre record de 43,4 millions de personnes étaient employées en Allemagne, a par ailleurs précisé l'Office fédéral du Travail.